Du Schéma d'Aménagement Durable...

Le Schéma d'Aménagement Durable : document préfigurateur.

Lancé en 2011 et porté par le Grand Chalon, le Schéma d'Aménagement Durable avait pour but d'identifier la pertinence d'un travail à une échelle élargie sur les questions liées à l'urbanisme et la cohérence d'aménagement des territoires : l'échelle du Pays.

Les études et constats dressés lors de l'élaboration de ce Schéma ont permis de mettre en lumière les grandes caractéristiques et enjeux auxquels les 6 intercommunalités de l'époque étaient confrontées:

- Une périurbanisation amplifiée,  observée à l’échelle de l’aire urbaine de Chalon sur Saône, générant des déséquilibres démographiques importants entre la ville centre et ses périphéries. Si ce phénomène a entraîné un nouveau dynamisme au sein des communautés de communes rurales notamment, les pertes importantes de population de la ville-centre posent la question de l’attractivité du territoire dans son ensemble.
- Des consommations de foncier agricole et naturel particulièrement élevées sur le Chalonnais, atteignant environ 130 hectares par an et augmentant de décennie en décennie.
- Des déplacements motorisés qui croient de manière significative à l’échelle du territoire, tant en distance moyenne qu'en part modale, corollaire au phénomène de périurbanisation.
- Une attractivité de Chalon sur Saône à conforter dans sa fonction de pôle à rayonnement régional.

De ces éléments de cadrage est naturellement apparue la nécessité d'un travail commun sur l'ensemble des thématiques impactant les territoires et paysages du Chalonnais. Le choix s'est ainsi porté en fin d'année 2012 sur l'élaboration d'un document réglementaire: le Schéma de Cohérence Territoriale.